A la découverte de la rose de mai avec Chanel

chanel

n5-eau

chanel-estelle

Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter sur mon blog une de mes plus belles expériences blog.

A l’occasion de la sortie en septembre de sa nouvelle version du mythique N°5 (L’Eau), Chanel m’a invitée à découvrir les secrets de fabrication de sa matière la plus précieuse : l’absolue de rose de mai.

C’est donc sur les terres du pays de Grasse que nous nous sommes rendues, après une jolie nuit à Saint Paul de Vence, au Mas de Pierre, et un superbe dîner méditerranéen à la Toile Blanche.

fleurs-chanel

fleurs-grasse

recolte-fleurs-chanel

Nous sommes arrivées en début de journée sur les terres de roses que possède la famille Mul, partenaire historique de la maison Chanel. Pas moins de 20 hectares dédiées à la culture de la rose et du jasmin, dans la plus pure tradition de la parfumerie, dans le respect de la terre, et sans engrais chimique. Cette terre, ensoleillée et à l’abri du vent, permet de faire pousser les fleurs les plus odorantes, et de qualité constante.

La fleur qui nous intéressait tout particulièrement, c’est la rose Centifolia, dite rose de mai, car elle ne fleurit qu’au mois de mai. Elle est précieuse mais il faut la cueillir vite, elle ne fleurit que pendant 3 à 4 semaines en mai. Pour une denrée aussi précieuse, impossible de mécaniser la cueillette : pas moins de 60 cueilleuses expertes cueillent la rose à la main.

Dès que la récolte atteint environ 700 kg, une course contre la montre commence, et démarre alors l’extraction pour pouvoir fabriquer l’absolue de rose. Tout se passe au bout du domaine de la famille Mul, à l’usine Sotraflor. Les fleurs sont déposées dans une cuve, sur 5 différents plateaux perforés pour ne pas les écraser, et on y ajoute près de 2000 litres de solvants. Le solvant, chargé en principes odorants, est chauffé et s’évapore, faisant apparaître ainsi la concrète. Ensuite, la concrète étant trop épaisse pour être utilisée en l’état, la dernière étape consiste à agiter la concrète, la filtrer et à séparer la cire du liquide pour pouvoir l’utiliser en parfumerie (et cela s’appelle l’absolue)

Quelques chiffres :
– Il faut 350 fleurs pour faire 1 kg de roses,
– 1 cueilleur récolte 5 kg de roses par heure,
– Il faut 400 kg de fleurs de rose pour obtenir 1 kg de concrète (cire végétale obtenue après l’extraction des fleurs aux solvants volatils)
– 1 kg de concrète de donne que 600 g d’absolue de rose (le liquide utilisé dans les formules des Extraits de Chanel)
– dans un flacon d’extrait N°5 de 30 ml, il n’y a pas moins de 12 roses de mai de Grasse,
– la famille Mul cultive cette terre depuis 1840.

J’ai adoré cette visite, découvrir ce savoir-faire, ce produit magnifique, ces terres riches d’une fleur sublime et délicieusement odorante.

leau-chanel

chanel-nez-n5-eau

Mais ce n’est pas tout ! Nous avons aussi eu la chance de pouvoir rencontrer le célèbre nez du nouveau Chanel n°5 L’Eau, Olivier Polge, qui sortira en septembre 2016 et que nous avons pu découvrir en exclusivité ! A vrai dire, je vous conseille vivement d’aller le sentir dès sa sortie ! On retrouve les grandes lignes du célèbre n° 5, mais dans une version beaucoup plus légère, poudrée, destinée à un public sensiblement plus jeune ! D’ailleurs, l’égérie de ce parfum est Lily-Rose Depp !

Cette version L’Eau est la 5ème déclinaison du N°5.

Merci Chanel pour ce très beau voyage dans l’univers du N°5 et du pays de Grasse !

numero5-leau-chanel  chanel-ballon

estelle-grasse3

grasse-chanel  fleurs-estelle-chanel

n5-leau

chanel-grasse-n5

fleurs-grasse-estelle

estelle-grasse-mas

ballon-chanel nez-chanel

chanel-estelleblogmode estelle-grasse

Merci The Brunette pour la photo

estelleblogmode-chanel-grasse

Merci AlléedesRoses pour la photo

chanel-grasse-2

estelle-grasse-provence

Merci Céline Marks pour la photo

n5-eau-chanel

grasse-fleurs

chanel-grasse-new   chanel-5-eau

estelle-mas-chanel

Merci AlleedesRoses pour la photo

estelle-chanel-grasse  n5-l-eau-chanel

estelle-chanel-grasse-n5

Merci ZoeMacaron pour la photo

  1. 20.juin2016 / 9:20 / Répondre

    Waouh ! Tes photos et ton récit envoient du rêve !! :-D
    Merci de partager tout ça avec nous !

    • 1.août2016 / 5:12 / Répondre

      @Elodie

      Quelle chance tu as eue !!! On dirait que tu as passé la une journée magnifique !
      Je te suis régulièrement Estelle et j’aimerais être comme toi :-)

  2. 21.juin2016 / 8:38 / Répondre

    Merci pour toutes ces belles photos qui nous font voyager.

  3. 21.juin2016 / 9:19 / Répondre

    Superbes photos. Cela donne envie d’aller faire un tour à Grasse … J’adore le parfum Chanel n°5 ainsi que le n°19

  4. 21.juin2016 / 11:40 / Répondre

    Quelle chance ! Ca devait être génial ! :D

    Bisous bisous
    Blondy Valentine

  5. 22.juin2016 / 8:12 / Répondre

    Très bel article et ces roses ont l’air tellement parfaites !!!

  6. 22.juin2016 / 5:14 / Répondre

    Les photos sont splendides !

  7. 22.juin2016 / 9:00 / Répondre

    La décoration de la chambre est magnifique, cela donne envie de se poser.

  8. 23.juin2016 / 6:55 / Répondre

    Quelle chance, j’y ai habité un an, mais n’ai jamais pu visiter les plantations! C’est le seul parfum qui utilise ces roses-là, cultivées à Grasse!!!! (j’ai quand même visité 50 fois toutes les usines avec tous mes amis qui me rendaient visite!)

  9. 23.juin2016 / 7:41 / Répondre

    Quelle chance ca avait trop bien !

  10. 29.juin2016 / 8:29 / Répondre

    Wow merci pour ces magnifiques photos ! Quelle chance d’avoir été invitée pour cette visite !

  11. 5.sept.2016 / 7:00 / Répondre

    […] fois-ci, ce n’est pas pour un nouveau parfum (retrouvez mon article ici sur le nouveau Chanel n°5 L’Eau), mais pour la 1ère collection de maquillage de Lucia Pica, la nouvelle Creative Designer de la […]

  12. 29.nov.2016 / 7:51 / Répondre

    Super, c’est magnifique, ces fleurs… Cela donne envie !