shake

Love it # 35

shake

Aujourd’hui, un Love it un peu particulier ! Parlons un peu marketing, communication, luxe, e-commerce et inspirations !

Après avoir eu l’immense chance d’être speaker à la conférence Fashion & Beauty Expert Day organisée par Zanox (merci d’ailleurs à toute l’équipe), je me suis envolée il y a quelques semaines pour Marseille pour assister à une autre conférence, mais cette fois-ci dans le public (moins de pression pour moi !)

J’ai donc assisté à la première conférence #SHAKE14 autour du digital, du commerce connecté et des tendances. Pour plus d’informations, si vous êtes e-commerçant ou simplement passionné de digital, rendez-vous sur le site Shake Event (et big up aux organisateurs qui se reconnaîtront et aux belles rencontres qui y ont eu lieu). C’était vraiment très bien, et j’en suis ressortie remplie d’énergie et d’inspiration.

On y a beaucoup parlé d’entreprenariat, de datas, de commerce connecté, de service(s), de relations clients, d’influenceurs et du recrutement de la fameuse génération Y.

livres_mode

Et en parlant de génération Y, je ne peux m’empêcher d’évoquer le dernier livre que j’ai lu, celui de mon ami Eric Briones (aka Darkplanneur) et de Grégory Casper : La Génération Y et le luxe (aux éditions Dunod).

On y apprend que cette fameuse génération Y qui est la nôtre a l’envie d’entreprendre chevillée au corps, a une furieuse tendance à zapper, veut se nourrir d’un luxe pluriel, intelligent (value for money), authentique et adhère à l’idée du luxe récompense même en temps de crise, refuse le luxe traditionnel mais aime se nourrir des codes des marques, et est bercée par autant de désillusions que d’ambitions. Un bon ouvrage à lire pour un passionné de marketing ou quelqu’un qui cherche à connaître ou à se reconnaître dans cette fameuse génération Y.

Voici mon avis (je précise que je me considère comme une néophyte du marketing).

Points + :

– densité du contenu (documenté, nombreux témoignages d’experts),

– manifeste pro-Y (encouragement et déculpabilisation d’une génération entière),

– « exposition » reprenant les différents insights de cette génération sous une forme artistique, et présentant l’avantage de récapituler les idées-clés de l’ouvrage.

– j’ai apprécié que les points-clés soient repris en fin de chaque chapitre, ce qui aide à la mémorisation et à la compréhension des différents aspects traités.

Points – :

– densité du contenu (certaines parties sont tellement documentées et « intellectualisées » que j’ai dû relire certains passages pour en ressortir les idées-clés),

– si je me base sur mon âge, je fais partie de cette génération Y, et il faut savoir se détacher de certaines généralités. Je ne me reconnais pas dans tout, et je pense qu’au delà du critère générationnel, il faut tenir compte de l’environnement professionnel et familial dans lequel on évolue, ainsi que la localisation géographique, autant d’éléments qui font que l’on se reconnaitra, ou pas dans la totalité de cette description de cette GénY.

En bref, une bible de la génération Y à lire si vous avez besoin de vous reconnaître dans cette génération ou si vous évoluez tout simplement dans le marketing ou le luxe, et bravo à ses 2 auteurs. Vous pouvez également visionner ici le court métrage mettant en scène une héroïne de cette génération, YDoll.

Enfin, pour terminer sur un livre marketing que j’avais apprécié, plus vieux aujourd’hui (2009) et un peu moins abouti que la GénY et le Luxe, mais très intéressant quand je l’ai lu à l’époque, il s’agit de Mode et Internet de Bertrand Jouvenot. A part cela, je viens de commander Le Devoir d’Influence de Nicolas Narcisse. Hâte de le lire et d’en savoir plus sur l’influence sociétale et sur les « gourous » que sont les communicants.

Et enfin, à côté des lectures marketing (et des romans à l’eau de rose que je peux lire mais que je vais vous épargner), je craque aussi volontiers pour des dizaines de bouquins photos et dans lesquels je m’inspire (à mon modeste niveau) pour proposer des séries photos intéressantes pour vous. Ici, un recueil de photos sur Helmut Newton 1920/2004 et Kate Moss by Mario Testino.

Bonne journée et bonne lecture !

  • Comments ( 1 )

  • avatar
    aurelia

    C’est très intéressant. C’est drôle mais en ce moment je m’intéresse au travail de Mario Testino. Je trouve ses photos fabuleuses, celles avec Kate et bien d’autres !

  • Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

TOP