A true story : L’Occitane

2cv-loccitane

estelle-loccitane

Depuis plusieurs années, je suis une grande cliente de la marque L’Occitane, et je vous en parle d’ailleurs souvent. Mais à croire que, au même titre qu’une histoire d’amour, il est possible d’aimer encore plus avec le temps.

J’aimais déjà la marque L’Occitane, mais en découvrant ses secrets, j’en tombe finalement encore un peu plus amoureuse.

La marque m’a invité, pour ses 40 ans, à un joli voyage presse au coeur du berceau historique de la marque, avec mes copines La Couleur du moment, Megan VLT, Le blog de Ludivine, Pinketcetera et Ellesenparlent.

Arrivée en Provence, nous rejoignons directement Le Couvent des Minimes, où se trouve le superbe spa L’Occitane. C’est un ancien couvent réaménagé en sublime hôtel 5 étoiles, membre des relais et châteaux.

Un dîner magique au coeur de la cave, le temps de faire connaissance avec Stéphanie et Emilie de l’Occitane et nous nous dirigeons déjà vers nos chambres (où nous nous endormons avec l’odeur de nos Brumes d’oreillers !)

lecouventdesminimes

loccitane-spa

Le lendemain matin, réveil très matinal car une grosse journée nous attend ! Mais avant de découvrir les secrets de la distillation, passage au Spa L’Occitane pour un soin du visage ! J’avoue que jusqu’à cette date, je n’utilisais des soins L’Occitane que sur le corps ou les cheveux et non sur le visage. Pourquoi ? Tout simplement car ayant la peau ultra sensible, mon visage ne supporte malheureusement aucune huile essentielle. Et pourtant ! J’ai découvert plein de jolis produits que mon visage a parfaitement tolérés, comme le Masque Rééquilibrant (mon énorme coup de coeur !) ou l’Huile Confort au Karité.

loccitane-true-story

provence

Ensuite, nous avons rencontré Tachka, un personnage haut en couleurs, qui nous a donné une petite leçon de distillation des roses, en plein coeur de la nature, au milieu des restanques.

Avec un alambic traditionnel, nous découvrons les différentes étapes de la distillation d’eau florale de roses à partir de fleurs fraîches. Tout vient de la vapeur qui va capter toute la senteur de la fleur. Il faut savoir que les Grecs utilisaient l’expression « par fumera » (grâce à la fumée du feu) et c’est de là que vient le mot « parfum ».Il faut savoir qu’il faut plus d’une tonne de fleurs fraîches pour n’avoir au final qu’une petite fiole d’essences de fleurs. L’Occitane n’utilise pas de parfums chimiques, tout provient de la fleur, ou de la plante aromatique. Romarin, verveine, ou encore immortelle de Corse, la nature est au coeur de la marque, ainsi que le respect des traditions de distillation ou de transformation.

Après ce joli atelier, nous nous promenons au coeur du jardin botanique du Couvent des Minimes pour humer toutes les différentes variétés de fleurs ou plantes aromatiques. On commence à comprendre que l’on est vraiment dans une région de Provence où les senteurs sont omniprésentes ! 

loccitane-voyage3

Puis, c’est une balade en 2CV qui nous attend, et surtout la découverte des champs de lavande et d’amandiers, et la rencontre de l’un des producteurs qui fournit intégralement L’Occitane en amandes. On se rend vraiment compte que c’est du made in France, avec un excellent produit, et surtout une filière contrôlée avec des producteurs au savoir-faire vieux de plusieurs générations.

loccitane-trip

Après cette très belle rencontre qui a donné des étoiles plein les yeux à certaines (hein Megan ?), nous nous apprêtons à aller dîner dans un fameux mas provençal, au coeur de la nature, prêté par un couple d’artistes, amis de longue date d’Olivier Baussan, le fondateur de la marque. Et c’est un super traiteur qui nous concocte un bon dîner, uniquement fait à partir d’ingrédients de leur jardin, ou de producteurs locaux, et totalement bio.

Le lendemain matin, nous terminons notre beau séjour avec la visite du marché de Forcalquier, le premier marché sur lequel Olivier Baussan a vendu ses premiers cosmétiques L’Occitane, il y a 40 ans, et village dans lequel il vit toujours.

Nous rencontrons plein de jolis producteurs locaux : herboristes, apiculteurs, producteurs de fromages ou de fruits secs bio…

loccitane-fondateur

Enfin, le clou de notre séjour, c’est la rencontre avec Olivier Baussan autour d’un déjeuner. C’est un homme très humble, passionné et passionnant, qui nous raconte avec beaucoup de simplicité ses débuts, de l’achat de son premier alambic à 23 ans, et sa volonté permanente de mettre la nature au coeur de sa marque, jusqu’à aujourd’hui où la marque L’Occitane compte près de 3000 boutiques dans le monde.

Sa plus grande fierté ? D’avoir découvert en 1982 le beurre de Karité, l’Or des femmes au Burkina Faso et d’avoir mis en place un partenariat avec elles, bien avant les débuts du « commerce équitable”. Elles étaient 12 au départ, elles sont aujourd’hui 17000 femmes à vivre du beurre de Karité fourni à L’Occitane. Le résultat ? Un produit qui cartonne, une composition pure et de grande qualité, et des dizaines de milliers de familles qui vivent grâce à ce produit.

Merci à L’Occitane de m’avoir ouvert ses portes, j’ai pu découvrir que derrière nos petits pots de crème se cachaient un immense savoir faire, et des produits naturels de grande qualité, récoltés et transformés selon la plus pure tradition.

Quant à moi, c’était plutôt difficile de quitter le soleil de Provence pour retrouver la grisaille du nord est ! ^^A très bientôt! 

loccitane-provence

provence-loccitane

estelle-lavandes  loccitane-creme

loccitane-estelle      loccitane-2cv

loccitane-voyage   atruestory

loccitane-estelle2

loccitane-breakfast loccitane-fleurs

couvent-des-minimes

loccitane-atruestory

loccitane-boutique

forcalquier

loccitane-en-provence

loccitane  loccitane-lavandes

loccitane-provence-oliviers  couvent-minimes

atruestory-2cv

  1. 14.juin2016 / 10:22 / Répondre

    Oooh noon ! Que c’est joliment détaillé ! Une jolie rencontre !
    À demain ! :D

  2. 16.juin2016 / 6:17 / Répondre

    Les photos sont sublimes. Gros coup de cœur pour les paysages <3
    http://www.voyagepetitbudget.fr

  3. 17.juin2016 / 8:39 / Répondre

    Merci beaucoup Estelle. C’était un grand plaisir de vous recevoir sur notre terre de lumière. Bises. Olivier

  4. 30.juin2016 / 9:13 / Répondre

    […] shooté ce petit look en Provence (quand j’y étais avec L’Occitane), et je remercie Alexandra pour ces photos […]

  5. 26.août2016 / 8:39 / Répondre

    […] envie de vous montrer aujourd’hui quelques photos prises en juin, lors de mon séjour avec L’Occitane. Ciel bleu, robe indigo et blé à perte de vue = l’image parfaite de l’été […]

  6. 7.févr.2017 / 8:01 / Répondre

    […] vous ai très souvent parlé de l’Occitane, que ce soit pour le voyage de presse que j’ai pu faire avec eux, ou encore pour la démarche faite par la marque auprès des […]