Foodgasm : Mon escapade dans le Luberon !

domaine-de-capelongue25

fiat-500

domaine-de-capelongue21

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de passer 2 jours vraiment précieux dans le Sud de la France.

Accompagnée des blogueurs Osmany, Dorisknowsfashion et des youtubeuses Kihou et Allyfantaisies, j’ai passé 48 heures magiques auprès d’un chef doublement étoilé dans son établissement Relais et Châteaux.

Le chef Edouard Loubet nous a accueilli dans son magnifique domaine dans le Luberon, le Domaine de Capelongue.

C’est en Fiat 500 que nous avons rejoint son domaine depuis la Gare d’Avignon. Accompagnées de mes coéquipières Kihou et Allyson, je découvre l’engin (et je tombe un peu amoureuse de ce petit bolide corail).

1ère étape du voyage, nous nous rendons dans le petit village perché de Bonnieux pour rencontrer le chef, visiter la Bastide de Capelongue et découvrir nos chambres, spacieuses, à la décoration provençale, au milieu des oliviers et des cyprès. Bonnieux est le point central d’Edouard Loubet, c’est là qu’il détient plusieurs types d’hébergement en plus de la Bastide (notamment la Ferme de Capelongue où l’on peut louer des gîtes) et que se trouve son restaurant gastronomique étoilé.

edouard-loubet3

Vue de folie sur le village et la vallée, le coucher de soleil prend une allure mystérieuse et embrumé en cette saison automnale déjà bien avancée.

Puis, nous avons découvert un autre établissement d’Edouard Loubet, le Moulin de Lourmarin, à quelques kilomètres de Bonnieux ! Bon passons les détails que certaines se sont perdues en chemin alors qu’il n’y avait qu’une route… ^^

Nous avons donc goûté la très bonne cuisine du Moulin, cuisine conviviale et raffinée autour des saveurs de saison et de la région : marrons, courges, miam ! 

Retour à la Bastide à Bonnieux pour une courte nuit avant une journée bien chargée.

Pour le chef Edouard Loubet, il n’y a pas de bonne cuisine sans produit de grande qualité, de la région. Le Luberon est une région riche en très beaux produits artisanaux, fabriqués ou récoltés en accord avec la nature. C’est pour cela qu’il nous a emmené à la rencontre de son ami éleveur de chèvres du Rove, et qui produit un fromage de chèvre de grande qualité, en quantité limité, dans le plus pur respect de l’environnement et des animaux qui composent son cheptel. Très intéressante cette visite de l’élevage, la rencontre du chien de berger, et la découverte des contraintes du métier.

Puis, retour à Bonnieux, pour la visite de tous les gîtes à louer (la Ferme), tous plus sublimes les uns que les autres, à la décoration authentique qui se mêle aux matériaux contemporains. Mention spéciale pour le pigeonnier à la décoration ultra moderne, à la belle ferronnerie et à la vue incroyable à 180 degrés ! 

Ensuite, c’est déjà l’heure de déguster l’excellent déjeuner au restaurant gastronomique d’Edouard Loubet. J’ai déjà eu la chance de faire quelques étoilés, mais là, sans rire, j’ai vécu le déjeuner le plus fantastique de ma vie.

De la pizza aux truffes jusqu’aux bouchées sucrées, je n’ai eu qu’un seul mot en tête : « Wow ».

domaine-de-capelongue18

Ce qui m’a bluffée, ce n’était pas que c’était bon mais que c’était incroyablement étonnant. Une valeur chère à Edouard Loubet : c’est l’importance des fleurs et herbes que l’on peut trouver dans la nature. Dans sa cuisine, grâce à des cueillettes fraîches et une étonnante association de saveurs, il arrive à surprendre nos papilles. Par exemple, je me souviendrais longtemps de cette petite fleur qui anesthésie la langue et qui décuple toutes les autres saveurs…

Les produits sont fous, les dressages sont aussi beaux que des toiles de maîtres, et c’est un véritable voyage gustatif haut de gamme au sein de la gastronomie du Luberon.

C’est donc après deux heures d’un déjeuner haut en surprises que nous avons finalement repris la route pour nous rendre au Colorado Provençal. Coucher de soleil au milieu des ocres, une petite montée de 20 minutes et nous arrivons dans un environnement bien étrange, qui nous emmène bien plus loin que la Provence…

Retour à l’hôtel pour se changer aller dîner à la Bergerie, à Bonnieux, pour déguster une cuisine au feu de bois, juste après avoir pris un verre au bord du feu !

Une bonne nuit de sommeil réparatrice avant une dernière matinée bien chargée ! 

Pour ces dernières heures dans le Luberon, nous sommes allés visiter Fontaine de Vaucluse avant d’aller découvrir le Moulin à Huile où Edouard Loubet produit sa propre huile d’olives.

huile-olive

Dernière étape de ce voyage, le marché de Lourmarin pour acheter de quoi faire le déjeuner avec le chef dans son dernier et non moins sublime site, le Galinier de Lourmarin (maison de vacances à louer, incroyablement belle). Omelette aux truffes, salade de fleurs fraîches, jeunes pousses, et aussi la découverte des sublimes bocaux préparés par Edouard (et qui seront bientôt proposés à la vente dans certains épiceries et sur son e-shop)

marche-provence

edouard-loubet2

domaine-de-capelongue28

C’est avec la petite larmichette à l’oeil que nous quittons tous et toutes Edouard Loubet pour rejoindre la gare d’Avignon, dans nos très jolies Fiat 500.

Un immense merci à Edouard Loubet, à Fiat et Motor Village pour les voitures et au bureau de presse Pascale Venot pour l’organisation

edouard-loubet-estelleblogmode

roussillon2

estelleblogmode

 

roussillon3

domaine-de-capelongue29

estelleblogmode2  olives    edouard-loubet4    domaine-de-capelongue27 roussillon

fiat500C

domaine-de-capelongue26  domaine-de-capelongue24

domaine-de-capelongue5  domaine-de-capelongue19   domaine-de-capelongue17  domaine-de-capelongue15

osmany-kihou

vaucluse

domaine-de-capelongue14

domaine-de-capelongue13

domaine-de-capelongue12

domaine-de-capelongue7

domaine-de-capelongue11

domaine-de-capelongue2

domaine-de-capelongue10

domaine-de-capelongue8  domaine-de-capelongue6

domaine-de-capelongue9

fontaine-de-vaucluse

domaine-de-capelongue16 domaine-de-capelongue4

edouard-loubet5

fiat500

domaine-de-capelongue22

domaine-de-capelongue1

domaine-de-capelongue20

domaine-de-capelongue3   domaine-de-capelongue

edouard-loubet

Crédit photo : les photos ont été prises par moi, exceptées celles sur lesquelles j’apparais. Merci Osmany, Kihou et Amara !

  1. 8.Déc2015 / 6:57 / Répondre

    L’article de folie !!!! :O
    Tu fais rêver, tu n’imagine même pas !!

    Un grand bravo pour tes photos car elles sont magnifiques :)

  2. 9.Déc2015 / 5:50 / Répondre

    Superbes photos !
    xx
    http://stansmithwho.blogspot.fr

  3. 23.Mai2016 / 6:23 / Répondre

    Tes photos sont très belles. En même temps, pour y avoir séjourné, c’est difficile de rater des photos dans un tel endroit tellement que c’est beau !

Répondre à laureen Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.